Préparation physique post Covid-19 des petites Comètes


Le hors-glace pour le hockey mineur a repris ce lundi pour nos petites Comètes. Un beau moment de retrouvailles, et l’occasion de poser quelques questions au Head Coach du mineur Franck Barreteau sur l’importance de la pratique hors-glacé dans le hockey.

𝐋𝐞 𝐫𝐞𝐭𝐨𝐮𝐫 à 𝐥’𝐞𝐧𝐭𝐫𝐚î𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐬’𝐞𝐬𝐭 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐜𝐞 𝐥𝐮𝐧𝐝𝐢 𝐚𝐯𝐞𝐜 𝐝𝐮 𝐡𝐨𝐫𝐬-𝐠𝐥𝐚𝐜𝐞. 𝐏𝐞𝐮𝐱-𝐭𝐮 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐞𝐱𝐩𝐥𝐢𝐪𝐮𝐞𝐫 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐭𝐮 𝐚𝐬 𝐨𝐫𝐠𝐚𝐧𝐢𝐬é 𝐥𝐚 𝐫𝐞𝐩𝐫𝐢𝐬𝐞?

Le retour à l’entraînement était très important pour moi – symboliquement aussi, puisque ça permettait, après cette coupure brutale, de renouer avec les joueurs et de finir sur une note positive. Je m’étais donc donné le mot d’ordre de recommencer les entraînements, comme c’était prévu.La seule contrainte c’est que nous ne pouvons prendre que dix enfants par groupe. Ça se déroule donc très simplement, deux groupes de dix pour des entraînements de 45 minutes, du lundi au samedi, du U9 au U15, et ce jusqu’au 30 juin.

𝐄𝐬𝐭-𝐜𝐞 𝐞𝐱𝐜𝐞𝐩𝐭𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥 𝐝𝐞 𝐫é𝐚𝐥𝐢𝐬𝐞𝐫 𝐜𝐞 𝐭𝐲𝐩𝐞 𝐝’𝐞𝐧𝐭𝐫𝐚î𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐭 𝐞𝐧 𝐪𝐮𝐨𝐢 𝐝𝐢𝐟𝐟è𝐫𝐞-𝐭-𝐢𝐥 𝐝𝐞 𝐜𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐯𝐨𝐮𝐬 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐳 𝐝𝐮𝐫𝐚𝐧𝐭 𝐥𝐚 𝐬𝐚𝐢𝐬𝐨𝐧?

Nous travaillons le hors-glace durant toute la saison, mais les objectifs sont un peu différents maintenant car ils s’inscrivent dans le programme de suivi qui sera donné à chaque joueur pour l’été. Le travail est donc beaucoup plus basé sur le renforcement musculaire, l’explosivité et la prise de volume, pour préparer au mieux la saison à venir.

À 𝐪𝐮𝐨𝐢 𝐬𝐞𝐫𝐭 𝐥𝐚 𝐩𝐫é𝐩𝐚𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐩𝐡𝐲𝐬𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐞𝐭 𝐥𝐞 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥 𝐡𝐨𝐫𝐬-𝐠𝐥𝐚𝐜𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐣𝐞𝐮𝐧𝐞𝐬 𝐡𝐨𝐜𝐤𝐞𝐲𝐞𝐮𝐫𝐬?

La préparation physique a de nombreux bienfaits pour les jeunes joueurs, et encore plus après cette coupure brutale qui a été, pour certains, une longue période de non-activité. Ce hors-glace, ça permettra de retrouver de la coordination, d’apport du renfort musculaire, et de progresser en endurance – ce qui est crucial dans notre sport – pour être en pleine forme à la rentrée prochaine.

#gocometesgo#icehockey#hockeyteam#juniorhockey