Interview du président


Le président du Meudon Hockey Club, Dominique Hervé, nous a accordé cette interview pour faire le point sur la saison passée et parler des dynamiques et enjeux de celle à venir.

Comment avez-vous perçu la saison passée, en D2 et concernant le hockey mineur, malgré cette fin un peu précipitée ?

Ça a été une très belle saison pour les Comètes de Meudon : excellente d’un point de vue sportif, car c’était la première fois que l’équipe première jouait les premiers rôles au sein de sa poule. Nous avons su créer un spectacle, un enthousiasme et des émotions au sein des fans. La patinoire a été remplie à de nombreuses reprises, lors des matches à fort enjeu ou des derbys ; les gens ont vibré avec l’équipe, nous avons notamment eu pour la première fois des fans qui achetaient des maillots de leurs joueurs préférés. C’est tout le lien entre l’équipe première et les spectateurs qui s’est transformé et renforcé. Meudon continue d’être une place forte du hockey en Ile-de-France, et nous en sommes très heureux et honorés.

Concernant le hockey mineur, les jeunes U15, U17 et U20 ont pu toucher du patin ce que c’est que l’Elite et le hockey de haut niveau en général, avec plus de renforcement musculaire, un jeu plus technique et défensif, et surtout l’apprentissage de la lecture du jeu qui est cruciale quand on arrive à des niveaux plus élevés. Nous notons d’ailleurs beaucoup de progrès chez nos jeunes en Elite : techniquement parlant, mais aussi mentalement. Ils sont de plus en plus concernés par ce qu’ils font, qu’ils considèrent plus comme une partie importante de leur cursus et moins comme un simple passe-temps : ils s’investissent et se projettent pour un jour intégrer l’équipe première, ce qui est un aspect extrêmement positif.

Enfin, concernant les petites catégories, nous observons le plaisir grandissant des jeunes à venir s’entraîner, à être avec les copains du hockey. Le taux de fidélisation du club est extrêmement élevé et croissant, ce qui était un des objectifs fixés il y a quatre ans, lorsque nous avions repris le club. Les jeunes se sont précipités lors de la reprise du hors glace en juin.

Quels sont les objectifs pour la saison à venir en D2 ?

L’objectif premier est bien entendu la montée en D1. Nous sommes dans des conditions optimales pour ce faire, entre la nouvelle patinoire et complexe sportif qui seront à notre disposition à partir du 16 décembre prochain, les joueurs et le staff de qualité que nous avons recruté, et des partenaires qui s’investissent de plus en plus en vue de ce projet ambitieux et avec lesquels nous avons maintenant un lien fort.

Il ne faut pas oublier qu’il s’agira évidemment d’une saison pleine d’incertitudes, notamment liées à la crise sanitaire en cours. Nous espérons vivement que les conditions permettront la tenue de la saison d’une manière qui permette de décerner un titre.

La compétition va être également extrêmement rude : nous serons confrontés à d’autres très bonnes équipes qui ont elles aussi des ambitions de taille et des atouts importants, en particulier Villard de Lans, Annecy, Morzine, Roanne et j’en passe. En somme, le chemin ne sera pas facile : dans le sport tout particulièrement, rien n’est écrit et rien ne se fera sans beaucoup de travail et de sérieux… que nous sommes plus que prêts à fournir.

Et en hockey mineur ?

Nous avons voulu tout d’abord renforcer fortement l’encadrement du hockey mineur pour permettre de meilleures conditions d’entraînement. Nous avons prévu un total de quatre entraîneurs pour le hockey mineur des catégories U9 à U13. Dans le cadre de l’entente avec l’ACBB, nous aurons deux entraîneurs, un qui sera entièrement dédié aux U15 et un autre pour les U17-U20.

De plus, nous avons pris la décision en accord avec l’ACBB de développer un plan de jeu qui soit le même pour les catégories U15-U17-U20-D3-D2 : cela dans le but de créer plus de passerelles entre les différentes catégories, pour que les joueurs puissent s’adapter le plus rapidement possible à un éventuel sur-classement. Il nous sera donc plus facile de donner la possibilité à nos jeunes de se faire une première expérience dans les catégories sénior, ce que nous comptons faire au maximum afin de peaufiner leur préparation. En outre, les U13 aussi bénéficieront d’une sorte d’introduction au monde du hockey de compétition.

Pour les petites catégories, l’objectif premier est toujours le plaisir de jouer : cela se fera entre autres par un renforcement du staff d’entraîneurs et une augmentation de 25% du nombre de joueurs en Ecole de Glace.

Enfin, le développement du hockey féminin est un objectif clé pour le club et pour nos partenaires, pour lequel nous comptons investir beaucoup.

Êtes-vous satisfait du développement que le club a connu ces dernières années ?

Je suis bien entendu très heureux de l’évolution du club : nous sommes passés d’un club avec peu de moyens, peu de sponsors, qui jouait majoritairement pour éviter une relégation, à un club de taille aujourd’hui aux portes de la D1, pour laquelle nous avons le niveau et les moyens. Nous allons même plus vite que ce que nous pensions : il est difficile de donner un intervalle de quelques années lorsqu’on se fixe l’objectif de monter de division, car les sponsors comme les joueurs voudraient monter tout de suite.

Je suis aussi très confiant dans l’avenir car l’équipe dirigeante s’est renforcée avec des compétences importantes dans les domaines de la finance, du digital, du marketing, de la communication, de la vente, du légal et de la formation. C’est une équipe alignée sur nos quatre objectifs qui dirige le Meudon Hockey Club. Notre équipe est compétente et engagée, et a démontré une certaine performance ces dernières années avec un nouveau positionnement marketing intégrant un nouveau logo, un budget en constante croissance sans faire reposer le coût sur les adhérents, le développement de produits dérivés qui plaisent, une fidélisation de nos jeunes adhérents et une grande crédibilité vis-à-vis de nos partenaires.

Cependant, il est aussi très important de se rendre compte que le club en est là surtout grâce aux dirigeants extrêmement impliqués et consciencieux qui s’en sont occupés dans les dernières décennies. Pour en nommer certains, M. Dubourdieu, M. Barreteau, et bien sûr les inséparables M. Le Bailly et M. Debray. C’est à force d’investissement matériel et personnel, beaucoup de sacrifices et de fatigue, qu’ils ont porté le club là où il est aujourd’hui ; sans eux, nous ne serions probablement pas en D2 et le hockey mineur ne serait pas aussi florissant. Nous leurs sommes infiniment redevables pour cela.

Il ne faut pas oublier que nous ne sommes que locataires de cette position de dirigeant ; nous souhaitons laisser le club meilleur que nous l’avons trouvé en arrivant, en s’appuyant sur ce qui a été construit par nos prédécesseurs et en suivant le chemin qu’ils ont commencé à tracer. C’est un très long processus, et l’objectif est de laisser un club organisé qui ne repose pas que sur quelques individus.

Quelles nouveautés aurons-nous à la rentrée prochaine ?

La nouveauté la plus spectaculaire sera sans doute la nouvelle patinoire, au cœur du complexe sportif flambant neuf UCPA Sport Station, dans laquelle l’équipe première fera son entrée autour du 16 décembre 2020. Ce sera un cadre merveilleux, moderne et plus large que le précédent, au sein d’un quartier rénové qui amènera de nombreux nouveaux spectateurs (nous nous attendons à des matches bien souvent à guichets fermés, comme dans d’autres lieux où l’ouverture d’une nouvelle patinoire a mené à une augmentation drastique des entrées, tels que Dunkerque, Angers ou Cergy).

Dans l’axe de nos projets de développement du club, nous allons continuer à renforcer l’équipe dirigeante, avec notamment plus de Community Managers, une attachée de presse qui s’occupera de renforcer notre visibilité, et une commerciale qui gèrera les sponsors, l’espace VIP (qui sera d’ailleurs somptueux dans la nouvelle patinoire).

Enfin, nous prévoyons une excellente dynamique pour le développement du hockey mineur et féminin à Meudon.

Avez-vous un message à adresser à nos fans ?

Cette saison, les enjeux seront encore plus importants que la saison dernière : alors attendez-vous à encore plus d’émotion lors des matchs, qui deviendront un véritable spectacle grâce à l’animation toujours plus importante que nous comptons fournir. Sans compter que les joueurs que nous avons recrutés sont d’une grande qualité, et offriront toujours autant de vitesse, d’émotion et de qualité de jeu.

Notre rêve cette année serait de jouer assez longtemps en Coupe de France pour recevoir une équipe de Ligue Magnus à Meudon. Imaginez Rouen, Amiens ou Grenoble dans la patinoire de Meudon !

Cette saison est une grande opportunité qui s’ouvre devant nous et elle va de pair, bien entendu, avec une grande responsabilité pour tous les dirigeants des Comètes. Je sais que vous serez comme toujours nombreux à venir nous encourager et je vous en remercie du fond du cœur.