Bilan de mi-saison D2


La saison régulière de Division 2 est déjà à moitié entamée : les Comètes ont joué la journée 10 du championnat ce week-end face à Châlons-en-Champagne, et occupent la 2e place du classement de la poule A, à seulement une victoire (3 points) d’Epinal. Le Head Coach D2, Sylvain Codère, nous fait un bilan de cette première moitié de la saison.

Les Comètes sont 2e de la poule A. Que pensez-vous de ces résultats et sont-ils conformes aux attentes que vous aviez au début de l’année ?

Oui, je suis assez content des résultats, ils prouvent que les objectifs sont bien en place. Après c’est sûr qu’on veut toujours être premiers, mais deuxièmes c’est bien aussi. En tout cas, on met les choses en place pour la deuxième moitié de la saison, surtout car cette fois on sait à quoi s’attendre : en début de saison, moi comme de nombreux joueurs de l’équipe de connaissions pas du tout la D2. Maintenant que cette première épreuve est passée, on va tout donner et essayer de rapatrier les 3 points pour finir premiers du classement.

Hormis les résultats, êtes-vous satisfait de l’équipe et cette première moitié de saison ?

Je suis très satisfait, on a quatre bonnes lignes, six bons défenseurs et deux bons gardiens. Même si certains gars jouent un rôle un peu plus effacé que les autres, je suis fier d’eux car ils savent l’accepter et font un super boulot. En tout cas, je suis très attaché au fait que tous les joueurs aient un rôle bien défini, et je pense qu’on a réussi à en attribuer un à tout le monde au sein de l’équipe.

La plus grande confrontation de cette première moitié de saison a sans doute été Epinal (défaite 3-2). Quelles leçons en avez-vous tirées ?

Sans aucun doute, le match contre Epinal – comme celui contre Neuilly-sur-Marne – a été un très bon match. Les deux ont été très compliqués à jouer et ont demandé une très grosse préparation ; comme lors des matches de playoffs, on se retrouvait face à un adversaire direct.

On en a donc tiré plusieurs leçons : je pense qu’on s’est rendus compte que, face à un adversaire dont les joueurs ont un très bon niveau comme à Epinal ou Neuilly, on ne peut pas se permettre de leur laisser de l’espace car ils vont inévitablement en profiter pour marquer. Et ce point-là va faire la différence : lors des deux matches, on a perdu de très peu (3-2 face à Epinal, 4-2 face à Neuilly), donc ça prouve que c’était des matches qu’on aurait pu faire basculer de notre côté. Techniquement parlant, c’était peut-être la faute à un manque d’efficacité en powerplay, et en 5 contre 5 aussi, il faut qu’on lance plus à la cage. On va essayer de remédier à ça, et ça va le faire.

Vous avez dit que la D2 était un monde nouveau pour vous, car vous étiez coach en D1 jusqu’à l’année dernière. Quelles ont été les difficultés majeures par rapport à ça ?

La plus grande difficulté était sans doute de ne pas savoir contre qui on joue. Je suis quelqu’un qui aime beaucoup préparer les matches, savoir à l’avance quelle sorte d’adversaire on va rencontrer et adapter ma stratégie. En arrivant, je n’avais aucune idée de quel genre d’équipe on allait affronter, quel genre de système de jeu, etc…

Maintenant, on n’a plus vraiment de surprises, on connait les équipes et le niveau. L’objectif pour le reste de la saison, c’est de gagner la majorité des matches pour envisager de finir dans les deux premiers.

Sylvain Codère, Head Coach